Threshold


« À travers sa nouvelle création Threshold, Tomomi Morimoto change de registre, franchissant ainsi la barrière du corps pour un voyage primaire, un retour aux origines.»

«Une fois encore, l’artiste éblouit le public par une représentation aux aspects chorégraphiques, artistiques et physiques fascinants. À la fois danseuse et chef d’orchestre, Tomomi livre une performance poignante, concentrée, envoutante.»

«Sur une scène composée d’une régie du son et de quelques instruments, la danseuse évolue à travers le cosmos. Telle une chenille se transformant en papillon, l’interprète principale travaille sur des concepts se rapprochant de l’évolution, la progression et la rétrogression, l’avalement et le recrachement, le tout dépeint avec force par des symboles et des métaphores variés.»

- Thomas Bastien, patwhite.com, 18 mars, 2011




«Pendant une petite heure, Tomomi Morimoto aura maintenu mon attention dans ce spectacle sans longueurs dans lequel je passais d'une surprise à une autre. Parfois costumée, légèrement vêtue ou en tenue d'Ève, cette chorégraphe nous a offert un spectacle du genre qui correspond à mes goûts avec son mystère, ses effets visuels ou sonores, sa nudité et son action énergique. J'ai bien apprécié mon passage dans la petite salle du MAI où je me sentais dépaysé.»


- Nomand Parisien, Voir, 18 mars, 2011