Inhabitation

par Tomomi Morimoto

Chorégraphie et Danse : Tomomi Morimoto
Dramaturge : Elizabeth Langley
Éclairages : David-Alexandre Chabot
Musique: Trame sonore et chants de gorge par Komodo,
Honte no shirabe par Atsuya Okuda
(de l'album “The Sound of Zen”)
Costumes : Denis Olivier Caron

Premiere: 2012
Durée: 15-minute solo

Représentations:
2012.02 CanAsian International Dance Festival / Toronto, ON
2013.05 Tangente and MAI - Montréal, arts interculturels (co-productions), Festival Accès Asie / Montreal, QC

–––––––

Habitat, habité.
Les invisibles mouvements
D’une âme ne sont perceptibles
Qu’à l’instant où ils occupent
Le corps. Ainsi serait décrite la danse.

Au delà des « traditions » se terre la « primauté », le cœur de cette création. Inspiré d’histoires de fantômes issues du folklore japonais, Inhabitation reflète la constante métamorphose des mythes de l’humanité. Notre instinct serait-il le fondement d’une réalité parallèle, celle qui mènerait à la vérité intrinsèque?

–––––––

Inhabitation est une œuvre commandée par CanAsian International Dance Festival 2012.
Stacks Image 334
Stacks Image 403
Stacks Image 385
Stacks Image 387
Stacks Image 429
Stacks Image 391